Рейтинг@Mail.ru
Les Forums du Monde des Religions :: forum religion Les Forums du Monde des Religions :: forum religion http://arlitto.forumprod.com/
Règles du forum
Tout sur l'actualité du monde

Re: L’islam est en France pour y rester

MessagePosté par indian » 13 Mai 2018, 22:53

ca depend de quels salafistes vous parlez
indian
Membre
Membre
 
Messages: 2959
Points: 14796
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Re: L’islam est en France pour y rester

MessagePosté par Yacoub » 29 Mai 2018, 15:50

Emmanuel et Mamoudou
Pour le fun, on ne résiste pas à la tentation de citer les deux tweets d’Esther Benbassa, très estimable sénatrice qui ne semble guère obsédée par le souci de cohérence. Commentant la décision d’Emmanuel Macron recevant à l’Elysée Mamoudou Gassama, le jeune Malien qui a risqué sa vie pour sauver un enfant accroché dans le vide au balcon d’un immeuble parisien, elle écrivait ceci :
«La com à l’état pur. Emmanuel Macron reçoit Mamoudou Gassama le migrant héroïque. Pendant ce temps, sa police continuera de pourchasser tous ses frères d’infortune et de harceler les solidaires qui leur viennent en aide. Sinistre et immorale comédie d’un pouvoir sans principes.»
Mais la veille au soir, réagissant à l’acte d’héroïsme du même migrant, elle tweetait cet appel fiévreux : «Homme courageux, plein d’audace, auquel un enfant de France doit la vie, Mamoudou Gassama doit voir sa situation régularisée sans délai. Il incarne les valeurs de solidarité et d’humanisme que la République se doit d’honorer et de promouvoir. Merci à lui de tout cœur.»
Que n’aurait-elle dit si le Président, appliquant strictement la politique en cours, avait négligé son appel, omis de saluer le geste du sauveteur et refusé de modifier la situation juridique de Mamoudou Gassama ? A vouloir s’opposer à Macron quoi qu’il fasse, en mal ou en bien, on finit par perdre tout crédit.
Bien sûr, Emmanuel Macron, expert en communication instantanée, a vu tout de suite le bénéfice moral qu’il pouvait tirer de ce geste courageux massivement médiatisé. Après une entrevue à l’Elysée, elle-même télévisée, il a été décidé que Mamoudou Gassama, jusque-là dépourvu de titre de séjour, serait régularisé, bientôt naturalisé et probablement intégré dans le corps des sapeurs-pompiers. Faut-il s’en plaindre ? Après tout, si un homme politique tire avantage d’une décision humaine en faveur d’un sans-papiers, quelles que soient ses motivations, n’est-ce pas une bonne nouvelle ? Ceux qui le critiquent doivent se demander ce qu’ils auraient dit si Emmanuel Macron avait pris la décision inverse… A moins de jeter, comme Esther Benbassa, toute espèce de logique par-dessus les moulins.
D’autres stigmatisent l’incohérence qu’il y aurait à régulariser un sans-papiers et à laisser les autres affronter les rigueurs d’une politique migratoire que le gouvernement vient de renforcer par le truchement des lois votées sous l’égide de Gérard Collomb. Encore une erreur logique : en distinguant un homme au comportement exceptionnel, le Président a bien précisé qu’il s’agissait d’une décision exceptionnelle, qui ne changeait rien à sa politique envers les immigrés sans-papiers. Comme on dit dans ces cas-là, l’exception confirme la règle. Ce qu’il faudrait critiquer en l’occurrence, c’est plutôt son excès de cohérence…
Il y a une autre manière de considérer ce fait divers qui prend valeur d’exemple. L’acte héroïque de Mamoudou Bassama n’a rien à voir avec sa condition de réprouvé ou son statut juridique incertain. C’est un geste qui procède de la simple humanité, magnifié par le danger qu’il a couru. Il exprime, sans calcul, le réflexe de solidarité qu’on observe sous toutes les latitudes et dans toutes les cultures, où le courage individuel, et la couardise, sont également répartis. Il démontre, dans sa simplicité, que les valeurs universelles, principes généraux s’il en est, n’ont rien d’abstrait ou de théorique. Ils relèvent au contraire de cette «common decency» dont parlait Orwell, ou encore de cette notion de fraternité inscrite au fronton des bâtiments publics en France, qui ne vaut pas seulement pour les Français ou pour les résidents réguliers, mais s’applique à l’ensemble du genre humain, comme une règle élémentaire de la vie en société. Non pour ouvrir toutes grandes les frontières, ce que personne ou presque ne réclame. Mais pour traiter ceux qui sont ici et ceux qui viennent d’ailleurs, avec le souci d’une égale dignité. En ce sens, et en ce sens seulement, on peut stigmatiser la contradiction qui entache le geste présidentiel.
Laurent Joffrin
Avatar de l’utilisateur
Yacoub
Modérateurs Locaux
Modérateurs Locaux
 
Messages: 6023
Points: 14695
Inscription: Mai 2015
Localisation: Paris
Sexe: Masculin
Religion: agnostique

Re: L’islam est en France pour y rester

MessagePosté par indian » 29 Mai 2018, 17:41

Merci yacoub :)
indian
Membre
Membre
 
Messages: 2959
Points: 14796
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Re: L’islam est en France pour y rester

MessagePosté par Yacoub » 23 Juin 2018, 11:49

Macron posant avec des danseurs à l’Élysée : la photo fait réagir l'opposition


La présidence Macron
L'IMAGE - La photo du couple présidentiel avec des danseurs de la scène électro, publiée par le directeur de cabinet de Brigitte Macron son compte Instagram à l'occasion de la Fête de la musique à l'Elysée, n'a pas manqué de faire réagir la droite et l'extrême droite sur les réseaux sociaux.
22 juin 15:23 - Vincent Michelon

L'image est surprenante. On y voit Emmanuel Macron, souriant, assis sur une chaise dans un salon de l'Elysée, entouré de danseurs en hauts résille prenant la pose façon clip, avec Brigitte Macron, ravie, au premier plan. Une photo prise par le directeur de cabinet de cette dernière et publiée sur son compte Instagram après la soirée électro organisée jeudi soir dans le palais présidentiel.


Un petit résumé de cette soirée qui s'est déroulée dans le cadre de la Fête de la musique, à l'occasion de laquelle le chef de l'Etat a convié des DJ's de la scène électro,  Chloé, Cezaire, Kavinski et Kiddy Smile, qui avait pour l'occasion arboré un t-shirt en forme de message politique adressé au président de la République.

"Sauterie dégénérée"

L'image inattendue de la soirée élyséenne a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, le plus souvent amusées. Mais elle n'a pas manqué, non plus, de faire réagir des responsables de l'opposition, Rassemblement national (ex-FN) et Les Républicains en tête, manifestement choqué que l'Elysée puisse accueillir ces artistes.


Ils faisaient référence pour certains à la mise au point sévère d'Emmanuel Macron qui recommandait à un collégien, le 18 juin, de l'appeler "Monsieur le Président", et pour d'autres au propos tenus par Emmanuel Macron durant sa campagne présidentielle, lorsqu'il affirmait qu'il n'y a "pas de culture française".

Durant cette soirée, l'artiste Kiddy Smile arborait, sur son t-shirt, le message "fils d'immigré, noir et "CENSURÉ"", en référence à la loi Asile et immigration qu'il désapprouve. Il a reversé le gain de cette soirée à des associations de soutien aux migrants. Voilà qui suffisait, même sans cette photo présidentielle, à faire réagir l'extrême droite.
Avatar de l’utilisateur
Yacoub
Modérateurs Locaux
Modérateurs Locaux
 
Messages: 6023
Points: 14695
Inscription: Mai 2015
Localisation: Paris
Sexe: Masculin
Religion: agnostique

Re: L’islam est en France pour y rester

MessagePosté par Yacoub » 12 Juil 2018, 14:55

Un auteur prisé des islamistes cité dans un manuel de français de 6e
Dans son chapitre sur l'islam, le manuel « Fleurs d'encre » s'est basé sur les traductions du penseur controversé Maurice Bucaille, révèle « Marianne ». Par Le Point.fr
Publié le 11/07/2018 à 20:12 | Le Point.fr
Image
Maurice Bucaille asséne, par exemple, que le texte sacré de l'islam a anticipé la découverte de l'embryon ou encore les premiers pas de l'homme sur la Lune, explique Marianne. (illustration)

Maurice Bucaille assène, par exemple, que le texte sacré de l'islam a anticipé la découverte de l'embryon ou encore les premiers pas de l'homme sur la Lune, explique Marianne. (illustration)


Piqué par la curiosité, un père de famille s'est décidé à feuilleter le manuel de français de sa fille, scolarisée en sixième dans un établissement situé à Arles, dans les Bouches-du-Rhône. Une soif de savoir qui a vite laissé place à la colère lorsqu'il s'est rendu compte qu'un auteur dont la prose est chérie par les islamistes était relayé dans le livre de cours de son enfant.

Dans son chapitre intitulé « Au commencement du monde », l'ouvrage Fleurs d'encre (Hachette Éducation) s'attache à faire découvrir les religions, dont l'islam, aux jeunes élèves. Pour illustrer son propos, le manuel publie diverses sourates traduites en français. Or, ces traductions émanent du livre La Bible, le Coran et la Science, écrit par un certain Maurice Bucaille en 1976 (Seghers). Méconnu du grand public, l'intellectuel n'était autre que le médecin de famille du roi Fayçal d'Arabie et véritable vedette du monde musulman, affirme Marianne.
Créationniste

« Quasiment toutes les bibliothèques des mosquées du Royaume-Uni » détiennent un ouvrage du penseur controversé, explique le quotidien anglais The Telegraph. Controversé, car Maurice Bucaille, né en 1920 et mort en 1998, était persuadé que le Coran avait anticipé toutes les grandes découvertes scientifiques modernes, contrairement à la Bible, bourrée d'erreurs et d'approximations. Une affirmation qui fait florès chez les islamistes.

Maurice Bucaille assène par exemple que le texte sacré de l'islam a anticipé la découverte de l'embryon ou encore les premiers pas de l'homme sur la Lune, explique Marianne. Mais « sans surprise, de telles assertions ont été ridiculisées par les scientifiques et les théologiens sophistiqués », tranche le Telegraph. Un argumentaire biaisé qui n'a pas empêché le succès de Bucaille, qui a même donné son nom à une doctrine : le « bucailléisme », le pendant musulman du créationnisme chrétien.

Interrogé par Marianne, Hachette Éducation, qui édite Fleurs d'encre, argue du fait que le manuel se contente de proposer des traductions de sourates, sans relayer les thèses de Bucaille. La célèbre maison d'édition n'avait d'ailleurs, selon ses dires, pas eu vent du caractère polémique des propos de Bucaille. Désormais mise au parfum, Hachette a assuré à l'hebdomadaire que Bucaille ne figurera pas dans la prochaine édition du manuel.
Avatar de l’utilisateur
Yacoub
Modérateurs Locaux
Modérateurs Locaux
 
Messages: 6023
Points: 14695
Inscription: Mai 2015
Localisation: Paris
Sexe: Masculin
Religion: agnostique

Re: L’islam est en France pour y rester

MessagePosté par indian » 12 Juil 2018, 15:53

dans le même ordre d'idée... faudrait parler un peu des créationnistes chrétiens qui  font du lobbyisme pour inclure leur idéologie dans le manuels scolaires.


Pensons à ''Answer in Genesis''
https://answersingenesis.org/fr/ et leur gourou, Ken Ham.
Sans oublier son arche de Noé grandeur biblique au Kentucky, USA
https://arkencounter.com/
indian
Membre
Membre
 
Messages: 2959
Points: 14796
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Précédente

Retourner vers Actualité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron