Рейтинг@Mail.ru
Les Forums du Monde des Religions :: forum religion Les Forums du Monde des Religions :: forum religion http://arlitto.forumprod.com/
Règles du forum
Focus sur l'islam, gros plan sur l'islam, les actes et les réalités islamiques dans le monde et les effets sur l'environnement mondial et religieux.

LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par Tiersi » 02 Oct 2018, 17:22

Il manque énormément d’informations dans le Coran, pourtant fondamentales. Description précise d’Allah: apparition de la Conscience Initiale, existence du générateur universel. Le Coran ne retrace pas l’origine exacte des hommes: d’effroyables créatures asexuées à la puissance colossale, aux facultés surnaturelles, d’une agressivité irrépressible. Il ne dit pas que chaque «un» fut sectionné, formant un couple prédestiné au bonheur de la réconciliation après d’interminables égarements. Couple composé d’une «divinité» aux pouvoirs fabuleux et son humain approprié, chacun ayant des capacités que l’autre n’a pas, gage d’un amour indissoluble, éternel. Il ne dit rien sur leurs retrouvailles nuptiales plus jamais rompues dans l’au-delà. Le Coran n’explicite pas pourquoi notre monde existe. Il ne fournit pas un sens de la vie juste, sachant  qu’une conduite morale stoppe l’enchaînement des réincarnations et leurs tourments. Il ne donne pas l’unique définition pertinente du mal: rompre le vivre ensemble. Il ne dévoile pas la mécanique prophylactique des enfers, sans confondre Lucifer et le diable. L’ouvrage passe sous silence le système karmique: alors qu’enregistrant chaque acte, ce compteur autonome corrige les destins. Il ne révèle pas que l’arrêt du cycle des renaissances est possible pour tout homme (croyant ou non) ayant une moralité suffisante. Nulle nécessité de foi, croyance, prières, aumônes, jeûnes, pèlerinages…

Celui qui brode sur les histoires des anciens ne prophétise pas, il rabâche. A aucune époque, Allah ne paralyse la progression de l’humanité, des musulmans. Le Coran est une étape, pas un aboutissement.
Tiersi
Membre
Membre
 
Messages: 56
Points: 685
Inscription: Déc 2017
Localisation: France
Sexe: Masculin
Religion: métaphysique

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par indian » 02 Oct 2018, 17:33

Tiersi a écrit:Il manque énormément d’informations dans le Coran, pourtant fondamentales. Description précise d’Allah: apparition de la Conscience Initiale, existence du générateur universel. Le Coran ne retrace pas l’origine exacte des hommes: d’effroyables créatures asexuées à la puissance colossale, aux facultés surnaturelles, d’une agressivité irrépressible. Il ne dit pas que chaque «un» fut sectionné, formant un couple prédestiné au bonheur de la réconciliation après d’interminables égarements. Couple composé d’une «divinité» aux pouvoirs fabuleux et son humain approprié, chacun ayant des capacités que l’autre n’a pas, gage d’un amour indissoluble, éternel. Il ne dit rien sur leurs retrouvailles nuptiales plus jamais rompues dans l’au-delà. Le Coran n’explicite pas pourquoi notre monde existe. Il ne fournit pas un sens de la vie juste, sachant  qu’une conduite morale stoppe l’enchaînement des réincarnations et leurs tourments. Il ne donne pas l’unique définition pertinente du mal: rompre le vivre ensemble. Il ne dévoile pas la mécanique prophylactique des enfers, sans confondre Lucifer et le diable. L’ouvrage passe sous silence le système karmique: alors qu’enregistrant chaque acte, ce compteur autonome corrige les destins. Il ne révèle pas que l’arrêt du cycle des renaissances est possible pour tout homme (croyant ou non) ayant une moralité suffisante. Nulle nécessité de foi, croyance, prières, aumônes, jeûnes, pèlerinages…

Celui qui brode sur les histoires des anciens ne prophétise pas, il rabâche. A aucune époque, Allah ne paralyse la progression de l’humanité, des musulmans. Le Coran est une étape, pas un aboutissement.



Le Qur'an ne peut être qu'en phase avec la civilisation et la culture de son époque.

Il est tout de même préférable comme l'enseigna Bahaullah, de considère le concept de la ''révélation progressive et relative''.
indian
Membre
Membre
 
Messages: 3207
Points: 15869
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par Tiersi » 04 Oct 2018, 16:50

indian a écrit:
Tiersi a écrit:Il manque énormément d’informations dans le Coran, pourtant fondamentales. Description précise d’Allah: apparition de la Conscience Initiale, existence du générateur universel. Le Coran ne retrace pas l’origine exacte des hommes: d’effroyables créatures asexuées à la puissance colossale, aux facultés surnaturelles, d’une agressivité irrépressible. Il ne dit pas que chaque «un» fut sectionné, formant un couple prédestiné au bonheur de la réconciliation après d’interminables égarements. Couple composé d’une «divinité» aux pouvoirs fabuleux et son humain approprié, chacun ayant des capacités que l’autre n’a pas, gage d’un amour indissoluble, éternel. Il ne dit rien sur leurs retrouvailles nuptiales plus jamais rompues dans l’au-delà. Le Coran n’explicite pas pourquoi notre monde existe. Il ne fournit pas un sens de la vie juste, sachant  qu’une conduite morale stoppe l’enchaînement des réincarnations et leurs tourments. Il ne donne pas l’unique définition pertinente du mal: rompre le vivre ensemble. Il ne dévoile pas la mécanique prophylactique des enfers, sans confondre Lucifer et le diable. L’ouvrage passe sous silence le système karmique: alors qu’enregistrant chaque acte, ce compteur autonome corrige les destins. Il ne révèle pas que l’arrêt du cycle des renaissances est possible pour tout homme (croyant ou non) ayant une moralité suffisante. Nulle nécessité de foi, croyance, prières, aumônes, jeûnes, pèlerinages…

Celui qui brode sur les histoires des anciens ne prophétise pas, il rabâche. A aucune époque, Allah ne paralyse la progression de l’humanité, des musulmans. Le Coran est une étape, pas un aboutissement.



Le Qur'an ne peut être qu'en phase avec la civilisation et la culture de son époque.


Rendre définitives des assertions métaphysiques est une forme ancestrale de la technique propagandiste. Méthode empruntée aux féticheurs par les chefs religieux du monothéisme.

Il est tout de même  préférable comme l'enseigna  Bahaullah,  de considère le concept de la ''révélation progressive et relative''.


Rien n’arrête indéfiniment la progression des connaissances métaphysiques, pareille à un torrent. Plus l’impossibilité d’avancer dure, plus l’effondrement du barrage est fulgurant. Aujourd’hui, le colosse islamique se fissure. Les craquements résonnent…
Tiersi
Membre
Membre
 
Messages: 56
Points: 685
Inscription: Déc 2017
Localisation: France
Sexe: Masculin
Religion: métaphysique

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par indian » 04 Oct 2018, 16:58

Le Qur'an utilse un style littéraire et fait référence au contexte culture d'il y a 1400 en arabie. Les lesons qu'il comporte sont contextuelles.

Il faut toujours réactualiser les lecons enseignées il y a des siecles pour les remettre dans leur nouveau contexte culturel et civilisationnel.
Idem avec le Qur'an.
Si vous aviez lu les Bayans du Bab, vous sauriez.

Il n'y a pas d'absolu définitif... il y'a relativité et progression de la révélation
indian
Membre
Membre
 
Messages: 3207
Points: 15869
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par indian » 04 Oct 2018, 16:59

Le Qur'an utilse un style littéraire et fait référence au contexte culture d'il y a 1400 en arabie. Les lesons qu'il comporte sont contextuelles.

Il faut toujours réactualiser les lecons enseignées il y a des siecles pour les remettre dans leur nouveau contexte culturel et civilisationnel.
Idem avec le Qur'an.
Si vous aviez lu les Bayans du Bab, vous sauriez.

Il n'y a pas d'absolu définitif... il y'a relativité et progression de la révélation


Ce qui se fissure en Islam, c'est le wahhabito-salafiste.
indian
Membre
Membre
 
Messages: 3207
Points: 15869
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par Tiersi » 07 Oct 2018, 17:43

indian a écrit:Le Qur'an utilse un style littéraire et fait référence au contexte culture d'il y a 1400 en arabie. Les lesons qu'il comporte sont contextuelles.

Il faut toujours réactualiser les lecons enseignées il y a des siecles pour les remettre dans leur nouveau contexte culturel et civilisationnel.
Idem avec le Qur'an.


Aujourd’hui, les djihadistes se réfèrent aux exhortations criminelles du Coran. Ils tuent ainsi légalement. Les musulmans civilisés doivent clarifier leur position. Dire que ces sauvages ne sont pas des musulmans revient à cracher en l’air, il faut les excommunier (takfir). Le respect s’obtient par l’action respectable. Les musulmans civilisés ont également le devoir d’interdire la charia et les fatwas (mise à mort légale au nom d’Allah).
Allah interdit de tuer en Son nom. Ceux qui enfreignent ce commandement irrécusable du divin subissent d’épouvantables rétroactions karmiques.


Si vous aviez lu les Bayans du Bab, vous sauriez.


Si les «Bayans du Bab» méritent l’attention des amateurs de métaphysique vivante, il convient d’exposer ici leur contenu. Les discussions fécondes s’alimentent de pensées inusitées. Les perroquets ne progressent pas.

Il n'y a pas d'absolu définitif... il y'a relativité et progression de la révélation


Puisque des temps nouveaux arrivent, à part supprimer sa criminalité dogmatique (réforme indispensable), modifier l’islam n’est plus d’actualité. En majorité, les hommes pratiqueront la métaphysique libre.

Dans l’au-delà, les croyants trouvent leur religion. L’animisme, les différents polythéismes et monothéismes ont des lieux appropriés. Les discours religieux tiennent compte des vérités vérifiables sur place: aucune houri de bédouin, pas d’enfer et ses tortures de psychopathes, absence de Dieu sur Son trône environné d’anges voletant partout… Dieu est invisible sur terre, après la mort aussi. Immatérielle, une conscience ne peut se voir. Il n’existe pas de religion spécifique à l’au-delà. Certaines universités y approfondissent la mystique.
Tiersi
Membre
Membre
 
Messages: 56
Points: 685
Inscription: Déc 2017
Localisation: France
Sexe: Masculin
Religion: métaphysique

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par indian » 09 Oct 2018, 13:37

Nous condamnons et même nous emprisonnons ces dhjiadistes-mafieux-terroristes.. Il y a meme des tribunaux pour ca.
Nous leur interdisons ces actes.

Vous connaissez l'Islam comme le connait un wahhabite.

Bayan du Bab, voilà: http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ ... mmaire.htm

Votre métaphysique ressemble surtout à une manière de parler de spiritualité et de raisonnement logique avec une couleur new-age.

Et désolé de notre différent, mais nous n'avons certainement pas la même conception de Dieu.
indian
Membre
Membre
 
Messages: 3207
Points: 15869
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par Tiersi » 11 Oct 2018, 16:54

indian a écrit:Nous condamnons et même nous emprisonnons ces dhjiadistes-mafieux-terroristes.. Il y a meme des tribunaux pour ca.
Nous leur interdisons ces actes.


Cela ne suffit pas. Il faut une condamnation publique de la dogmatique criminelle que véhicule aujourd’hui légalement l’islam. Il est donc impératif d’excommunier (takfir) chacun de ces bourreaux religieux nommément. Battage dans tous les médias.

Vous connaissez l'Islam comme le connait un wahhabite.


Le mahométisme engendre maintenant des attentats partout sur la planète. Nul ne peut contester cette vérité. L’impasse religieuse dans laquelle s’enferment les djihadistes aboutit à l’effondrement de l’islam.



Il serait bon de connaître les idées marquantes aisément trouvables par un spécialiste. Une présentation échelonnée demanderait peu d’efforts.

Votre métaphysique ressemble surtout à une manière de parler de spiritualité et de raisonnement logique  avec une couleur new-age.


Les nouvelles générations pensent ainsi. La bestialité des croyances obscurantistes s’autodétruit dans la violence.

Les exigences rituéliques qu’impose l’islam sont en fait des pratiques superstitieuses: prière, aumône, jeûne, pèlerinage, halal, niqab, attentat… Outre revêtir un objet d’une influence surnaturelle, la superstition se propose de marchander avec l’invisible: offrande contre faveur. Autrement dit: en échange de quelque chose, le ciel est censé accordé une demande. Ainsi la superstition suppose que certaines manifestations de soumission garantissent les bonnes grâces d’Allah telles: supplique exaucée, enfer évité, paradis assuré. Très mauvais calcul. Espérance puérile. Suffisance bédouine. Allah n’est pas un gogo. Avec Lui, les offres alléchantes n’ont aucun effet. Une seule chose compte: la conduite morale. Jamais les démonstrations confessionnelles.


Et désolé de notre différent, mais nous n'avons certainement pas la même conception de Dieu.


Pour avoir une bonne conception de Dieu, il convient de Le fréquenter. Ne pas se contenter du portrait figé qu’imaginèrent les anciens. A toutes les époques, l’investigation métaphysique reste possible. Dieu souhaite que l’homme Le cherche.
Tiersi
Membre
Membre
 
Messages: 56
Points: 685
Inscription: Déc 2017
Localisation: France
Sexe: Masculin
Religion: métaphysique

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par indian » 11 Oct 2018, 21:11

ce que vous demandez ce fait déjà.
comem ici par exmeple: http://www.lemondedesreligions.fr/papie ... 48_244.php

si on parvient à l'effondrement de l'islam des soi-disant savant (les trompeurs comme les wahhabite salafistes entre autres...: tant mieux.

Lire les 19 portes du Bayan demande peu d'effort à celui qui sait lire.

votre connaissance de l'islam est ancré dans une époque lointaine.

je n'imagine pas dieu tel un portrait ou quelconque idée anthropomorphiste.

Dieu souhaite??? souhaiter tel un homme?
indian
Membre
Membre
 
Messages: 3207
Points: 15869
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par Tiersi » 13 Oct 2018, 13:06

indian a écrit:ce que vous demandez ce fait déjà.
comem ici par exmeple: http://www.lemondedesreligions.fr/papie ... 48_244.php


En France, les chefs religieux de l’islam ne désavouent pas publiquement la dogmatique meurtrière que véhicule l’islam. Ils n’excommunient pas (takfir) les djihadistes, chaque bourreau religieux nommément.

si on parvient à l'effondrement de l'islam des soi-disant savant (les trompeurs comme les wahhabite salafistes entre autres...: tant mieux.


L’islam inquisitorial (qui ôte la vie légalement au nom d’Allah tel les catholiques de jadis) n’a pas le droit d’exister dans un pays civilisé. Les politiques français commettent une immense faute en n’interdisant pas cette religion criminelle sur notre sol.

Lire les 19 portes du Bayan demande peu d'effort à celui qui sait lire.


Les livres religieux sont assommants. Une présentation succincte des principales idées suffirait. Une à la fois, rien de plus, afin d’en discuter. Un inconditionnel devrait pouvoir le faire.

votre connaissance de l'islam est ancré dans une époque lointaine.


L’islam n’a jamais connu d’époque sans djihadisme, calamité religieuse.

je n'imagine pas dieu tel un portrait ou quelconque idée anthropomorphiste.


Depuis toujours existent, ont toujours existé, existeront toujours, les abstractions immuables: liberté, justice, géométrie, mathématiques, logique, vérité, sagesse, beauté, etc. Cet ensemble d’idées produit automatiquement une pensée: la Conscience Initiale. Des «riens», matériellement parlant. Toute conscience est immatérielle. Comme les idées. S’ajoute aux principes originels, le générateur universel. Rien d’autre n’existe. Sous le zéro absolu, nul nouveau degré ne s’immisce. Métaphore de l’origine des origines. L’Un n’a pas de pareil. Fait d’énergie, le générateur universel, inerte, sans pouvoir s’auto-commander, peut créer la matière: corpuscules et vide, niveaux différents du même constituant. Il existe de toute éternité, analogue aux idées. De la Conscience Initiale émane un ordre ou un souhait qui fait démarrer le processus créateur.

Quel autre portrait de Dieu serait davantage «ressemblant»?


Dieu souhaite??? souhaiter tel un homme?


Quand Allah veut quelque chose, cela se fait. Rien ni personne ne pourrait s’opposer à Sa volonté. Depuis longtemps, les religieux emploient ce mot inintelligemment. Il convient de le remplace par «souhait». Dieu accorde une grande liberté aux hommes. Certains commettent les pires méfaits. Dieu cependant «souhaite» qu’ils ne se livrent pas au mal.

La Conscience Initiale fit créer un monde où aucun mal n’existait. On ne peut toutefois fabriquer un monde «sans mal», de même qu’il est impossible de fabriquer un monde sans utiliser les chiffres négatifs. Pour qu’aucun mal n’apparaisse, un mécanisme automatique (ressemblant vaguement au système karmique) endiguait chaque velléité agressive des individus.
Aucune créature conçue par le «générateur universel» n’est naturellement bonne, pas plus qu’un robot n’est «naturellement bon». Emanant de la Conscience Initiale, chaque conscience n’est pas naturellement bonne.
Leur vivacité étant systématiquement réprimée, ces individus «parfaits» ne se risquaient jamais à entreprendre la moindre action inventive. Ils avaient tous un comportement d’aliéné sous puissant tranquillisant. Ils étaient abouliques. Aucun ne faisait preuve d’initiative. Aucun n’avait d’aptitude artistique: des chiffes molles. Pour la Conscience Initiales: des créatures dépourvues d’intérêt. Qualifier d’«anges» ces créatures indolentes serait leur faire trop d’honneur. Elles n’avaient aucune connaissance de la morale. Dans ce monde, toutes les créatures ignoraient la moralité: superflue. Elles étaient naturellement égoïstes. Toute créature égoïste, pour satisfaire ses envies, recèle un puissant fond d’agressivité.
Le Un ne peut qu’être un. A supposer la chose possible, l’Un qui engloberait une autre conscience, ou plusieurs, ne serait plus un. La Conscience Initiale est «complète»: ni masculine, ni féminine. Ou à la fois masculine et féminine. Ces premières créatures furent créées comme Elle.
Quand plusieurs uns coexistent, ils ne savent que s’affronter. Les premières créatures ignoraient l’affection. Pour elles, autrui ne présentait aucun intérêt. Parce que chaque rencontre avec leurs semblables était peu plaisante, elles se fuyaient.
L’univers «sans mal» s’avérant une impasse, la Conscience Initiale permit aux «chiffes molles» d’exprimer librement leur nature profonde. Toutes trouvèrent ce changement attrayant.
Les «uns» ne peuvent pas comprendre l’amour. Ils n’arrêtèrent pas de se combattre. Ils pouvaient assouvir leur soif de gloire au combat. Chaque «un» tentait férocement d’obtenir les affaires des autres, le pouvoir… Cuirassé par sa force gigantesque, par ses pouvoirs fabuleux, il est incapable d’«écouter» la Conscience Initiale.
Les uns ne sont pas faits pour vivre à plusieurs. Le Un le comprit, c’est pourquoi Il transforma les «uns» en deux. D’antiques récits mythiques parlent d’êtres féroces et destructeurs, à la force démesurée, causant d’effroyables catastrophes, qu’il fallut sectionner. De ces créatures sortirent chaque humain avec son «complément» demi-dieu ou déesse. Tous sexués.
Aussitôt après le sectionnement des «uns» primitifs, chaque élément du couple conserve une furieuse agressivité, laquelle s’accompagne de l’insensibilité complète à la souffrance d’autrui.
Les deux membres de chaque «un» primitif suivent un chemin de rédemption différent. L’être humain change d’apparence physique lors des réincarnations successives (y compris pendant sa vie terrestre). Son partenaire «divin» (demi-dieu ou déesse) peut en faire autant. Après une période incommensurable sans se retrouver, les deux êtres, à l’origine étroitement unis, sont devenus étrangers l’un pour l’autre.
Quand chaque «un» fut séparé en deux êtres complémentaires, ces derniers purent comprendre l’amour. Tout humain a un (une) fiancé qui l’attend au-delà de la mort.  L’entente parfaite de l’humain avec sa «partie demi-dieu» ou «déesse» ne s’établit pas d’emblée. Elle nécessite que chaque «partie» atteigne le niveau d’évolution conforme au bien.
Après leur libération, l’humain et sa «divinité» forment un «tout séparé». Le mariage mystique cristallise la libération de l’humain avec sa divinité». Il engendre leur amour infini, perpétuel.
Sans la séparation de chaque «un» en deux, les conjoints «divins» n’auraient jamais connu un amour éternel.
Tiersi
Membre
Membre
 
Messages: 56
Points: 685
Inscription: Déc 2017
Localisation: France
Sexe: Masculin
Religion: métaphysique

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par indian » 15 Oct 2018, 21:40

qui sont ces chefs religieux dont vous parlez tant?
des imams???


Ce qui se surnommerait un ''islam violent'' est  aussi interdit au Canada et au Québec.
Notre charia interdit le meurtre, le viol, le vol par exemple... l'intimidation, la persécution aussi.

le Bayan du Bab, en quelques mots faciles à lire: http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ ... vantpropos
ou
Regarde les chrétiens : comme ils accusent Dieu de mensonge quand ils disent qu'Il n'est qu'une des trois personnes de la Trinité.
(Le Bâb - Réponse au Vaqayé Nigar d'lsfahan.)

L'islam a certainement et assurément été aussi de paix et et bon vivre-ensemble. ne vous en déplaise.
Mais nombreux sont les conflits qui marques son histoire.

Pour le reste, c'est beau ce que vous dites.
:)

C'est bon de savoir que vous etes bahai sans le savoir.
indian
Membre
Membre
 
Messages: 3207
Points: 15869
Inscription: Jan 2017
Localisation: Kanad'a
Sexe: Masculin
Centres d’intérêt: amis sur le coin du feu...

Re: LE CORAN N’EST PAS L’ULTIME MESSAGE D’ALLAH

MessagePosté par Tiersi » 16 Oct 2018, 17:38

indian a écrit:qui sont ces chefs religieux dont vous parlez tant?
des imams???


Ceux qui représentent l’islam en France.

Ce qui se surnommerait un ''islam violent'' est  aussi interdit au Canada et au Québec.
Notre charia interdit le meurtre, le viol, le vol par exemple... l'intimidation, la persécution aussi.


La charia et les fatwas n’abrogent aucun précepte criminel des textes coraniques.

le Bayan du Bab, en quelques mots faciles à lire: http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ ... vantpropos
ou
Regarde les chrétiens : comme ils accusent Dieu de mensonge quand ils disent qu'Il n'est qu'une des trois personnes de la Trinité.
(Le Bâb - Réponse au Vaqayé Nigar d'lsfahan.)


On trouve en Dieu trois parties:
1) La Conscience Initiale.
2) L’ensemble des abstractions immuables.
3) Le générateur universel.

L'islam a certainement et assurément été aussi de paix et et bon vivre-ensemble. ne vous en déplaise.


Impossible à croire si on consulte la presse.

Mais nombreux sont les conflits qui marques son histoire.


Né d’un prophète guerrier, l’islam repose sur la violence. Les musulmans d’aujourd’hui ne l’ont pas encore extirpé de leurs mœurs. Nous attendons.

Pour le reste, c'est beau ce que vous dites.
:)

C'est bon de savoir que vous etes bahai sans le savoir.


Quelles sont ces similarités?
Tiersi
Membre
Membre
 
Messages: 56
Points: 685
Inscription: Déc 2017
Localisation: France
Sexe: Masculin
Religion: métaphysique

Suivante

Retourner vers Focus/Islam

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron